PR Newswire: diffusion de nouvelles, de ciblage et de surveillance

Nouvelles données sur le traitement des nausées et vomissements de la grossesse présentées lors de l'assemblée annuelle sur la grossesse de la Society for Maternal-Fetal Medicine

Share with Twitter Share with LinkedIn

BLAINVILLE, Canada, February 14, 2013 /PRNewswire/ --

L'initiation précoce de Diclectin® réduit la sévérité des symptômes de nausées et vomissements de la grossesse (NVG) chez les femmes enceintes avec antécédents de nausées et vomissements sévères dans une grossesse précédente

Duchesnay Inc. a communiqué les conclusions d'une nouvelle étude à l'effet que l'utilisation préemptive de Diclectin® (combinaison de doxylamine 10 mg et de pyridoxine 10 mg à action retardée) s'est révélée efficace dans la réduction des nausées et vomissements sévères chez les patientes à haut risque de récurrence de sévères. L'étude a été menée par Gideon Koren, M.D. et Caroline Maltepe, B.A., du Programme Motherisk, division de pharmacologie clinique et toxicologie de l'Hôpital des enfants malades de Toronto, Ontario. Les données ont fait l'objet d'une présentation orale du résumé scientifique à San Francisco, Californie, le 14 février 2013, dans le  cadre de l'assemblée annuelle sur la grossesse de la Society for Maternal-Fetal Medicine, résumé qui sera publié dans l'American Journal of Obstetrics and Gynecology[1].

Le recrutement pour l'étude randomisée contrôlée s'est fait auprès de femmes enceintes avec antécédents de NVG sévères ou d'hyperémèse gravidique (HG) - une forme extrême de nausées et vomissements de la  grossesse - dans une grossesse précédente. Ces femmes ont reçu instruction de commencer à utiliser Diclectin® soit avant l'apparition des symptômes de NVG (le groupe préemptif), soit dès que les symptômes de NVG se manifestent (le groupe contrôle). On a ensuite comparé le degré de sévérité des symptômes de NVG entre les deux groupes.

Les résultats ont fait valoir que, chez les femmes qui ont commencé à utiliser Diclectin® avant l'apparition des symptômes de NVG, on a pu constater une diminution significative des symptômes de NVG sévères en comparaison des femmes qui ont commencé à utiliser Diclectin® seulement lorsque les symptômes de NVG se sont manifestés. Dans le groupe préemptif, on a dénombré 70 % moins de cas de NVG modérés à sévères en comparaison du groupe contrôle pendant les 3 semaines de NVG (p=0.05). Les résultats montrent aussi que l'utilisation préemptive de Diclectin® permet de diminuer la récurrence de l'hyperémèse gravidique chez les femmes ayant des antécédents de HG (p=0.047).

« Les femmes qui sont aux prises avec des nausées et vomissements de la grossesse se disent peu supportées par la communauté médicale. Nombreux sont encore les médecins et les pharmaciens qui hésitent à prescrire des antiémétiques aux femmes enceintes », a fait valoir le chercheur principal, Dr Gideon Koren. « Ces nouvelles données ont leur importance dans le sens qu'elles démontrent encore une fois que les NVG constituent une condition médicale sérieuse et que les professionnels de la santé doivent être conscients que des options de traitement sécuritaire et efficace peuvent soulager les symptômes de NVP et possiblement prévenir des cas extrêmes d'hyperémèse gravidique . »

Au Canada, la combinaison à action retardée de 10 mg de doxylamine et 10 mg de pyridoxine Diclectin®, Duchesnay, Inc.) est spécifiquement indiquée pour la prise en charge des NVG; sa sécurité et son efficacité ont été démontrées chez plus de 200 000 femmes enceintes.[2],[3]

À propos du programme Motherisk
Motherisk est un programme clinique de recherche, d'enseignement et d'information sur les risques associés aux médicaments, aux substances chimiques et aux maladies pendant la grossesse. Motherisk offre de l'information et des conseils fondés sur des données probantes à propos de la sécurité ou du risque, pour le foetus ou l'enfant, de l'exposition maternelle aux médicaments, aux substances chimiques, aux maladies, aux radiations et aux agents environnementaux.  Le programme opère plusieurs lignes téléphoniques d'aide sans frais, dont une pour les NVG, qui a été créée pour améliorer la prise en charge des nausées et vomissements de la grossesse.

À propos des NVG et de l'HG
Les nausées et vomissements de la grossesse, ou nausées du matin, affectent jusqu'à 85 % des femmes enceintes, et les symptômes peuvent aller des nausées aux vomissements sévères et aux haut-le-cœur.[4]  Plus de la moitié des femmes enceintes rapportent des épisodes quotidiens de vomissements.[3] Chez la plupart des femmes, les symptômes diminuent en général entre la douzième et la seizième semaine de grossesse.[5] Par contre, certaines femmes peuvent éprouver des symptômes tout au long de leur grossesse[3],[4], et dans 40 % des cas, les symptômes seront sévères au point de nuire à leur qualité de vie.[3] Les NVG constituent une condition médicale qui ne met pas la vie en danger, mais qui, si elle n'est pas traitée, peut progresser vers une forme aggravée, l'hyperémèse gravidique.[1] L'HG touche jusqu'à 3 % des femmes enceintes et peut nécessiter une hospitalisation dans les cas de carence nutritionnelle, de perte de poids et de déséquilibre des liquides, des électrolytes et du métabolisme acido-basique.[1],[6] L'ACOG ( American Congress of Obstetricians and Gynecologists ) préconise le traitement précoce des NVG pour prévenir l'aggravation des symptômes qui vont se transformer en HG.[7]

À propos de Duchesnay Inc.
Duchesnay Inc. est une société pharmaceutique unique qui s'emploie essentiellement à protéger la santé et le bien-être de la femme enceinte et de son enfant à naître. Fondée en 1970 au Canada, la société familiale réaligne son modèle d'affaires en 1992 - à la suite d'une grossesse très difficile vécue par un membre de la famille - pour se consacrer spécifiquement à la femme enceinte. C'est alors que Duchesnay s'est donné comme mission d'améliorer la santé et la qualité de vie de la femme enceinte et de son enfant à naître et de travailler à faire avancer la médecine maternelle et fœtale pour réduire le risque de malformations congénitales et développer des solutions pharmacologiques sécuritaires et efficaces pour utilisation pendant la grossesse et l'allaitement. Pour information, visitez le site http://www.duchesnay.com

[1] Koren G, Maltepe C.  Preemptive Diclectin therapy for the management of nausea and vomiting of pregnancy and hyperemesis gravidarum.  AJOG. 2013 208:1 (Suppl): 20.
[2] Clark SM, Costantine MM, Hankins GD. Review of NVP and HG and early pharmacotherapeutic intervention. Obstet Gynecol Int. 2012 25: 2676. Epub 2011 Nov 24.
[3] Ebrahimi N, Maltepe C, Einarson A. Optimal management of nausea and vomiting of pregnancy. Int J Women's Health. 2010 2: 241-8.
[4] "Nausea and Vomiting of Pregnancy," Association of Professors of Gynecology and Obstetrics. 2011.
[5] Lacroix R, Eason E, Melzack R. Nausea and vomiting during pregnancy: a prospective study of its frequency, intensity, and patterns of change. Am J Obstet Gynecol. 2000 182:931-937.
[6] Verberg, MFG, DJ Gillott, N Al-Fardan and JG Grudzinskas. Hyperemesis gravidarum, a literature review. Human Reproduction Update. 2005 11(5): 527-549.
[7] "Nausea and Vomiting of Pregnancy," ACOG Practice Bulletin No. 52, 2004.

Renseignements:

Christine Walter, relations avec les médias, Duchesnay Inc.
cwalter@duchesnay.com     +1-450-433-7734


SOURCE Duchesnay inc.



Pour les journalistes et les blogueurs

Rendez-vous sur  PR Newswire for Journalists et retrouvez nos communiqués de presse, nos photos et nos flux de contenus personnalisés dédiés aux médias.

Voir et télécharger nos contenus vidéo archivés et diffusés par MultiVu sur The Digital Center.

Share with Twitter Share with LinkedIn
 

Obtenez du contenu pour votre site web

Améliorer le contenu de votre site ou votre blog avec PR Newswire fils de nouvelles personnalisés en temps réel.
Commencez dès aujourd'hui.

 

 
 

Contacter PR Newswire

Envoyez-nous un courriel à l'adresse paris@prnewswire.fr or call us at +33 (0)1 48 00 18 30

 

 
 

Devenir un client de PR Newswire

Demande d'information à propos de PR Newswire produits & services ou appelez-nous au +33 (0)1 48 00 18 30

 

 
  1. Produits & Services
  2. Communiqués de presse
  3. Contacter PR Newswire